Christina Pontet

IMG_6784Elle découvre le théâtre à l’adolescence, à La Comédie Romande, sous la direction d’Elie Fortis : c’est là que débute sa formation de comédienne – elle interprète les rôles de Mina dans Le bout de la route de Giono, du Voyageur égaré dans Le bal des cuisinières de Da Costa, et de Hélène dans Tovaritch de Jacques Deval … A quinze ans, elle joue le monologue Le bel indifférent de Cocteau. Elle passe quatre ans à la Comédie, tout en préparant son Bac.

le fils 3 001En 1997, elle rencontre Christel Rossel, metteur en scène et Directrice artistique de la Compagnie Olinda au Théâtre de la Fonderie d’Aix-en-Provence, et intègre ses Ateliers de pratique amateur : de 1997 à 2001, elle interprète plusieurs Femmes dans Le Fils de Christian Rullier, Ubu Roi de Jarry, « une Pute » dans Veste Noire.Doc de Philippe Hauer, et le rôle de la Nourrice dans Roméo & Juliette de Shakespeare.

IMG_6860De 2000 à 2002, elle suit des stages de formation au Conte à “La Baleine qui dit vagues” à Marseille, avec Jihad Darwiche, Rémy Boussengué, Elisa de Maury, puis rejoint l’association “Au bout du Conte” à Aubagne : jusqu’en 2007 elle conte, anime des Ateliers et met en scène des pièces pour enfants dans une école élémentaire de St-Maximin.

Cal 4485En 2008, elle se joint au Jardin d’Essai de la Compagnie Olinda où fleurissent de jeunes metteurs en scène : elle y anime un Atelier Théâtre pour Adolescents, qu’elle met en scène dans Prête-moi tes yeux Pinocchio – libre adaptation d’après Les aventures de Pinocchio de Collodi. En 2009, un Atelier Théâtre pour Adultes, où elle travaille à la mise en scène du texte de Denise Bonal, Les Pas Perdus. Elle participe également à deux Ateliers en qualité de comédienne: ainsi interprète-t-elle le rôle d’Emilie dans Victor ou les Enfants au pouvoir de Vitrac, sous la direction de Christel Rossel, et celui de Dona Astrea dans Calderón de Pasolini, sous la direction de Raphaël Gimenez.

l'homme_à_la_veste_noire.doc_001C’est ainsi qu’elle rejoint la Compagnie du Mille-feuille en 2010 pour laquelle elle prête son regard à la mise en scène du Médecin Volant de Molière, et pour laquelle elle joue le rôle de Madame dans Les Bonnes de Jean Genet.

IMG_6792De 2010 à 2011, elle suit le cursus universitaire « Arts de la Scène » à la Faculté de Lettres d’Aix en Provence et obtient un DEUST en Etudes théâtrales. Dans le même temps, elle est assistante à la mise en scène de La Marcheuse Immobile, texte écrit et mis en scène par Christel Rossel, un projet qui réunit des comédiens professionnels, des amateurs et des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Ce spectacle hétéroclite a été joué pendant deux ans, ainsi qu’au CNRS de Marseille.

IMG_6779En 2010, elle rencontre Gabor Csetneki, Professeur de Théâtre et de Qi Gong issu du théâtre Laboratoire de Grotowski, et poursuit avec lui sa formation à « l’acteur et son espace » sous forme de trainings mensuels et de présentations publiques au Studio Geneviève Sorin à Marseille.

ANTIGONE-MILLE-FEUILLE-16

Elle poursuit sa formation professionnelle avec les danseuses Kaori Ito (danse contemporaine), Sumako Koseki et Lorna Lawrie (danse butô).

Maïlys Castets la met en scène dans Antigone de Jean Anouilh (La Nourrice et le Messager) et lui offre le rôle d’Ariane dans Roméo et Juliette…Sur le fil d’Ariane, d’après l’oeuvre de Shakespeare. Elle joue Arsinoé dans Le Misanthrope de Molière au Théâtre du Carré Rond à Marseille dans une mise en scène de Michel Adjriou.

DSC03681

Ses créations de mise en scène pour la Compagnie Le Mille-Feuille : Prête-moi tes yeux Pinocchio, spectacle Jeune Public, et Lettre d’une Inconnue, libre adaptation de la nouvelle de Stephan Zweig, spectacle théâtral et musical pour une comédienne et un musicien. En 2019, elle incarne Petra, dans Les larmes amères de Petra Von Kant, de R.W. Fassbinder, au Théâtre du Carré Rond à Marseille, mise en scène de Dominique Lamour.

DSC05639DSC05656DSC05657

CV Christina Pontet

le fils 2 001

Genet 014le fils 1 001