La Grotte de Jean Anouilh

Projet sélectionné pour le Festival Antoine Vitez d’Aix-en-Provence

- Laissez-vous entraîner dans les fourneaux bouillonnants du monde d’en-bas, pour tenter de découvrir les sombres intrigues qui s’y déroulent…

Capture 19
Avec : Baptiste Airaudo, Yoann Fayolle, Gilbert Grange, Nelson Ibaseta, Marion Le Tyrant, Claire Marlange, Ken Michel, Xavier Milland, Jean-François Perles, Anne Renon-Martinez
Mise en scène : Maïlys Castets assistée de Ken Michel
Composition musicale : Yoann Fayolle
 
Attention ! Cette œuvre est un ovni, une pièce  « pas encore faite », et qui se construit – ou se déconstruit – sous vos yeux. Car l’auteur, décidément, a bien du mal à mettre en ordre sa dramaturgie et contrôler ses personnages. Son univers imaginaire – La Grotte proprement dite – nous entraîne ainsi dans la confrontation de deux mondes : celui des maîtres, impuissants, enfermés au sein de leur propre rang, et celui des domestiques, amers, bouillonnants, affairés au-dessus des sombres fourneaux. La cuisinière de la maison a été tuée, dénouement d’une histoire dont on va petit à petit remonter la pente…
.
En plus d’être un bijou de mise en abîme théâtrale, cette œuvre est une prouesse dramaturgique : Anouilh nous fait rire, nous ballotte, nous surprend, et, tel un château de carte, compose sa pièce grâce aux failles et aux méandres-mêmes de l’écriture. Mais il nous livre aussi une profonde réflexion sur la condition humaine, faisant ainsi de La Grotte l’une des pièces les plus représentatives de son œuvre.
.
Classée dans les Nouvelles pièces Grinçantes, La Grotte est à la fois comédie, tragédie, conte sordide, farce décalée. Les élèves de l’atelier ont ainsi pu naviguer sur des registres de jeux très différents, et apporter à la création toute l’énergie, le plaisir, l’inventivité et la fantaisie dont ils ont fait preuve durant leur apprentissage.
.