Présentation

rimbaud comUn théâtre pauvre, qui met l’acteur au centre : tel est le credo de notre Compagnie. Nous cherchons à nourrir l’imaginaire du spectateur, par les chemins démultipliés que procurent les ressources et le plaisir du jeu. Nous voulons être « donneurs », par coeur et par corps, de la poétique d’un texte, et en cela, nous réinventons indéfiniment, par la scène, le rapport qu’entretient l’homme au langage sensible, verbal et invisible. Révéler, transmettre, raconter, transcender, par les mille et une ficelles du corps, de la voix, de l’image et du rêve.

La Compagnie commence par faire entendre la voix des jeunes auteurs, et à proposer des lectures publiques de textes qu’elle considère comme fondateurs : propres à susciter une résonance dans l’imaginaire et un élan organique vers la Poésie.

Dans le cadre d’ateliers de pratique, elle partage avec les Amateurs de tous âges ses visées artistiques, à partir de textes ambitieux du répertoire ou de jeunes auteurs. Ces ateliers se déroulent souvent en partenariat avec d’autres structures : en 2006-2007 avec le Studio du Soleil de Bouc-Bel-Air, de 2006 à 2010 avec la Compagnie Olinda d’Aix-en-Provence, et depuis 2010 avec l’Association Champ Libre de Saint Cannat. 

Elle reconnaît une vertu cathartique à l’acte théâtral, aussi est-elle en partenariat avec l’unité Oxalis de l’Hôpital Psychiatrique Montperrin d’Aix-en-Provence - et depuis 2013 avec le Centre Médical Professionnel les Prairies. Elle intervient en milieu scolaire dans le cadre de PAME, comme en 2011-2012 au CLG Jean Jaurès de Peyrolles. Toujours dans une perspective socio-éducative de sensibilisation au Théâtre, elle élargit son public aux Collèges et aux Lycées de la Région en y venant présenter ses créations.

Depuis 2008, la Compagnie produit des spectacles professionnels, mais elle est également ouverte à la transdisciplinarité et à l’échange : Ne pas attendre / Expérience commune est un retour aux sources du Hip-Hop en Danse-Théâtre, coproduit en 2008 avec l’Atelier du Dimanche dirigé par Hélène Ferracci.  La Marcheuse Immobile est un spectacle atypique sublimant la Maladie et qui mêle amateurs, professionnels et « parkinsoniens » ; joué de 2011 à 2012 en Pays d’Aix, il s’agit d’une coproduction avec la Compagnie Olinda d’Aix-en-Provence dirigée par Christel Rossel, et le Groupe Parkinson Provence.

Elle organise depuis 2010 des laboratoires de recherche inspirés par la méthode Grotowski, dans lesquels les participants revisitent les bases du jeu, travaillent et développent la présence dans le mouvement – par la sensation. De ces expériences sont nées plusieurs présentations, et une création inspirée de Quartet de Heiner Müller, « Fragments ». Et depuis 2018, la compagnie propose également des laboratoires de butô en partenariat avec la Compagnie Empreinte en mouvement dirigée par Lorna Lawrie.

Créée en octobre 2005, Le Mille-Feuille est aujourd’hui moins une Compagnie au sens canonique, qu’un véritable Collectif à géométrie variable : fédérant en tout une quinzaine de personnes, qui travaillent tout de même à chaque fois dans un esprit, artisanal et familial, de « partage du sensible ». 

cropped-image-Anges-de-base.jpg

 

→ Agenda

→ Programmation en milieu scolaire

→ Partenaires