DANSE BUTÔ

Laboratoire de recherche et création

Guidé par Lorna Lawrie

Nouvelles dates en cours de programmation

Différent des cours d’entraînement ou des stages d’exploration, le désir qui anime ces laboratoires que je guide depuis 2012 avec différentes groupes, est celui de constituer un groupe de travail continu autour de la recherche et de la création en danse butô.
Cette régularité permet à chacun.e d’approfondir, de peaufiner sa danse, ainsi que de créer une dynamique de groupe, soutien indispensable pour engager et développer un processus de création tant individuel que collectif.

Squelette de la proposition :
Les séances commencent par un échauffement suivi d’une série « d’expériences-explorations sensibles » afin de préparer et d’affiner notre corps dansant. Puis, à partir de différentes outils d’approche à la recherche chacun.e pourra développer une danse (solo, duo, trios…) qui au courant des semaines, se creusant et se renouvelant, pourra être donné à voir en public ou pas. L’intervenant guidera et donnera des nouvelles propositions en ayant pour objectif que chaque participant puisse développer son travail.
Le dessin, l’écriture, la musique enregistrée ou in vivo, et les costumes seront aussi présents si nécessaire, comme support d’inspiration et complément pour la danse.
Le travail corporel est axé sur la pratique du butô, son esthétique et sa démarche, sans jamais fixer des frontières, mais plutôt en les ouvrant, pour maintenir vivant l’esprit de cette danse de constante et nécessaire métamorphose.
L’exploration l’observation et le partage des impressions seront les appuis pour l’émergence des connaissances à partager. Un espace d’échange et discussion sera engagé à la fin de chaque rencontre. (Mètre en pratique l’observation et l’échange sera également un moyen pour prendre conscience des préjugés autour du corps dansant, soit au moment de danser, soit au moment de l’observation des autres danseurs.

Il s’agit d’un travail guidé, mais nous allons travailler dans un rapport « horizontal» tant que possible. Il n’aura pas un travail de direction « vertical » qui décidera de façon permanent. Le groupe peu à peu pourra prendre et partager les choix esthétiques, créatifs, etc, collectivement.
Des présentations ou « ouvertures » publiques des créations peuvent être organisées pour
ceux ou celles qui souhaitent partager et donner à voir leur travail.
Cette instance, le fait de donner à voir sa danse, peut faire partie de la recherche.

Particularités de cet espace laboratoire :
L’élection d’une thématique ou point de départ commun à explorer, que l’intervenant organisera au long des séances. La thématique restera assez ouverte mais donnera une direction au travail et un intérêt commun au groupe.

Les participant.e.s seront des personnes souhaitant démarrer une création ayant comme axe principal l’engagement d’un travail corporel, qui va se développer au sein d’un groupe.
Une présence régulière est indispensable.

Invités
Au cours de l’année nous pourrons faire des séances dédiées à la collaboration avec des
artistes intéressés au butô. ( Des personnes proposées par l’intervenant ou par le groupe)
L’intervention de ces artistes (musicien.e.s, écrivain.e.s, costumiers, plasticien.e.s; etc) sera
orienté à la recherche en cours: création d’une musique pour les danseurs.e.s, création des
éléments de scénographie, explorations des mouvements à travers le dessin, idées pour les costumes, matières à utiliser, etc .

Thèmes proposés lors des laboratoires précédents 2019 et 2020 : Le pendule de Newton (2019) – Nijinsky et la figure du faune (2020)

Modalités de participation
Participer à au moins 3 des 4 week-ends qui seront programmés
Min 8 personnes / Max 10 personnes
Fonctionnement collectif autant sur le plan artistique qu’organisationnel : Il vous sera demandé de participer à l’organisation logistique, planning, installation de tapis de danse,
etc … Travail collectif et convivial envisagé !
Il y aura des petits « devoirs » à faire entre les sessions.

Engagement financier
Prix par participant (selon le nombre de personnes engagées) :
70 € / pers. / week-end
Règlement en début de labo, avec facilité de paiement.

Lieux
Salle de l’ École Jean Jaurès – 10, avenue de Grassi 13100 Aix-en-Provence
Possibilité d’aller ailleurs qu’à Aix certains we, par exemple La Colle, à Gréoux les Bains

PLUS D’INFOS : lulalawrie@hotmail.com

Le danseur butô creuse en profondeur dans son corps pour permettre à sa danse d’émerger.
Résister à toute forme ou style institué, se dénuder de ses habitudes corporelles et mentales.
Goût de l’exploration, du déséquilibre, de la fragilité ; travail acharné pour mettre à bas des identités figées, écoute de ce qui bat dans le sang de notre corps sans âge.
Le besoin de danser librement, de s’abandonner aux forces qui nous traversent, sans jugement.
Apprendre à écouter, à échanger nos expériences, nos regards.
Créer et partager notre danse.