Week-end « Le mime corporel »

Animé par Michael Zugowski – Compagnie Oxymore

Samedi 19 et Dimanche 20 novembre 2016

Visuel stage mime corporel

Horaires : 10h00-12h00 et 13h00-16h00

Tarif : 60€ (ou 250€ dans la formule complète ⇒ « Vers un training de l’acteur »)

Programme du Week-end :

Basé sur l’enseignement d’Étienne Decroux, le mime corporel est un art du mouvement impliquant tout le corps qui explore son rapport avec la matière, la gravité et la structure de l’espace. Le stage veut familiariser avec les notions élémentaires de ce langage corporel.

.

Le travail s’articulera autour de trois axes :

- le contrôle du corps

Travail individuel portant sur la lisibilité du mouvement, par l’isolement des articulations corporelles dans les trois plans de l’espace et leur diverses formes de synergie.

- la dynamique du corps

Entraînement libre selon quelques indications précises, travail individuel, de partenaire et de groupe explorant le rapport au sol et l’échange énergétique.

- l’improvisation

.

Portrait Michael ZugowskiMichael Zugowski fut élève et assistant d’Etienne Decroux à son École de Mime Corporel à Paris. Il rejoint ensuite pour quelques années la compagnie de théâtre corporel d’Yves Lebreton, le Théâtre de l’Arbre.
Il a donné des stages au profit d’organismes divers comme le Centro di Ricerca per il Teatro à Milan, la Arhus Teater Akademie au Danemark, l’Akademie für musische Bildung Remscheid en Allemagne et l’Université de Tampere en Finlande. Installé en Provence depuis 1983,  il fut pendant douze ans chargé de cours au Département pour les Arts du Spectacle de l’Université Aix-Marseille 1.
Acteur et metteur en scène, il a dirigé plus récemment la salle de spectacle Théâtre au Douze à Aix-en-Provence avant de fonder en 2013 la compagnie de Théâtre Corporel Oxymore.

La Grotte de Jean Anouilh

Projet sélectionné pour le Festival Antoine Vitez d’Aix-en-Provence

- Laissez-vous entraîner dans les fourneaux bouillonnants du monde d’en-bas, pour tenter de découvrir les sombres intrigues qui s’y déroulent…

Capture 19
Avec : Baptiste Airaudo, Yoann Fayolle, Gilbert Grange, Nelson Ibaseta, Marion Le Tyrant, Claire Marlange, Ken Michel, Xavier Milland, Jean-François Perles, Anne Renon-Martinez
Mise en scène : Maïlys Castets assistée de Ken Michel
Composition musicale : Yoann Fayolle
 
Attention ! Cette œuvre est un ovni, une pièce  « pas encore faite », et qui se construit – ou se déconstruit – sous vos yeux. Car l’auteur, décidément, a bien du mal à mettre en ordre sa dramaturgie et contrôler ses personnages. Son univers imaginaire – La Grotte proprement dite – nous entraîne ainsi dans la confrontation de deux mondes : celui des maîtres, impuissants, enfermés au sein de leur propre rang, et celui des domestiques, amers, bouillonnants, affairés au-dessus des sombres fourneaux. La cuisinière de la maison a été tuée, dénouement d’une histoire dont on va petit à petit remonter la pente…
.
En plus d’être un bijou de mise en abîme théâtrale, cette œuvre est une prouesse dramaturgique : Anouilh nous fait rire, nous ballotte, nous surprend, et, tel un château de carte, compose sa pièce grâce aux failles et aux méandres-mêmes de l’écriture. Mais il nous livre aussi une profonde réflexion sur la condition humaine, faisant ainsi de La Grotte l’une des pièces les plus représentatives de son œuvre.
.
Classée dans les Nouvelles pièces Grinçantes, La Grotte est à la fois comédie, tragédie, conte sordide, farce décalée. Les élèves de l’atelier vont ainsi pouvoir naviguer sur des registres de jeux très différents, et apporter à la création toute l’énergie, le plaisir, l’inventivité et la fantaisie nécessaires à ce projet hors-norme.
.

Communiqué : La Grotte d’Anouilh

L’atelier théâtre de la Compagnie Le Mille-Feuille présente

http://data.abuledu.org/URI/514ee5fdLA GROTTE
Jean Anouilh
Sam 27 juin : 20h30 – Dim 28 juin : 18h
Ecole Jean Jaurès – Rue des Nations, Aix-en-Provence
Durée : 1h40
Réservation : 06 76 48 53 21 / compagnielemillefeuille@gmail.com
Adhésion : 5 euros

Avec : Baptiste Airaudo, Yoann Fayolle, Charlotte Hyvers, Nelson Ibaseta, Yann Japart, Claire Marlange, Ken Michel, Xavier Milland, Anne Renon-Martinez
Mise en scène : Maïlys Castets assistée de Ken Michel
Composition musicale : Yoann Fayolle

Attention ! Ce que vous allez voir, c’est une pièce « pas encore faite », et qui va se construire – ou se déconstruire – sous vos yeux. Car l’auteur, décidément, a bien du mal à mettre en ordre sa dramaturgie et contrôler ses personnages. Son univers imaginaire – La Grotte proprement dite – nous entraîne ainsi dans la confrontation de deux mondes : celui des maîtres, impuissants, enfermés au sein de leur propre rang, et celui des domestiques, amers, bouillonnants, affairés au-dessus des sombres fourneaux. La cuisinière de la maison a été tuée, dénouement d’une histoire dont on va petit à petit remonter la pente…

En plus d’être un bijou de mise en abîme théâtrale, cette œuvre est une prouesse dramaturgique : Anouilh nous fait rire, nous ballotte, nous surprend, et, tel un château de carte, compose sa pièce grâce aux failles et aux méandres-mêmes de l’écriture. Mais il nous livre aussi une profonde réflexion sur la condition humaine, faisant ainsi de La Grotte l’une des pièces les plus représentatives de son œuvre.

Classée dans les Nouvelles pièces Grinçantes, La Grotte est à la fois comédie, tragédie, conte sordide, farce décalée. Les élèves de l’atelier ont ainsi pu naviguer sur des registres de jeux très différents, et apporter à la création toute l’énergie, le plaisir, l’inventivité et la fantaisie dont ils ont fait preuve durant l’année.

affiche_la_grotte_anouilh-page1

⇒ S’inscrire pour l’atelier 2015-2016…

Infernal Dom Juan !…

Texte de Molière – Adaptation pour deux comédiens

- VERSION DRÔLE ET ICONOCLASTE

bscap0030- Dom Juan et son valet Sganarelle, se retrouvent en enfer : un enfer, qui prend ici les apparences d’un jardin d’enfants ! Notre mythique séducteur, condamné à y revivre les derniers moments de sa vie, va entraîner son compagnon d’infortune dans un véritable jeu de massacre, inventif et féroce. Sganarelle endosse malgré lui le rôle de tous les personnages marquants rencontrés par Dom Juan, provoquant ainsi une suite de numéros grotesques ou décadents, voire surréalistes… mais toujours hilarants.

 .
P1100741

Stages et ateliers…

IMG_6324-2Parce que le Mille-Feuille se situe dans une véritable dynamique de partage et de transmission, nous avons mis en place différentes formations qui pourront correspondre aux désirs de chacun. Ateliers, weekends, stages, trainings… Un beau programme vous attend ! Et si vous êtes intéressés par plusieurs formations à la fois, des formules aux tarifs avantageux vous seront proposés (cf : → Plaquette « Formation »…).

DSC02291DSC02292♦  Les ateliers théâtre hebdomadaires pour adultes :

⇒ Atelier « Aventure »…

⇒ Atelier « Découverte »…

.

♦   Les weekends de formation : Vers un training de l’acteur, le théâtre et ses arts frères (en cours de programmation)

DSC02451DSC02237⇒ Porter la voix…

⇒ Écoute et métamorphose…

⇒ L’acteur en mouvement(s)…

 

.♦  Les stages spécifiques :

DSC00558DSC_0194⇒ Le chœur théâtral improvisé

⇒ L’acteur et son énergie

.

Attention ! Pour être sûr de pouvoir participer à une ou plusieurs de ces formations, faites-nous signe au plus vite, les places sont comptées !…

⇒ Je m’inscris pour l’année 2017-2018…

⇒ Voir la plaquette « Formation » (en cours de création)…

Les spectacles des ateliers théâtre…

DSC02282 La Grotte, projet 2018…

Le Mahâbhârata – projet 2017

Odyssée Fantasy – création 2017

Merlin, création 2016

 

 DSC02307

Pinocchio à La Belle Récré

IMG_8315Chaque année, la mairie de Saint Cannat organise en juin un très beau festival destiné au jeune public : « La Belle Récré ». De nombreux ateliers, activités et spectacles y sont programmés pour la plus grande joie des enfants et de leurs parents.

C’est ainsi que la compagnie Le Mille-Feuille a eu la chance de venir jouer, le 14 juin en début de soirée dans le jardin public du village, son spectacle Prête-moi tes yeux Pinocchio. C’était pour les comédiens leur première représentation en plein air : un défit donc, qu’ils ont su relever avec beaucoup de fantaisie et de plaisir partagé. Dans la lumière changeante tamisée par les projecteurs et les lueurs du soirs, s’est révélée plus que jamais la puissante poésie du travail sur le corps : autant d’impressions et de rêves qu’il est bon de redécouvrir autrement.

Merci à Dominique Camhi, à la ville de Saint Cannat, et vivement la prochaine Belle Récré !

Maïlys Castets, le 06/07/2014

Ci-dessous quelques photos du spectacle au Jardin Public.

IMG_8319IMG_8317IMG_8316IMG_8312IMG_8308